cClaude.rocks ☕ Le blog

[Nouvelles technologies, sciences et coups de gueule…]

Menu

Les geeks en informatique sont souvent sollicités pour « dépanner » des ordinateurs. Un problème auquel nous sommes souvent confrontés est tout simplement la perte de mot de passe.

༺v༻༺v༻༺v༻

Soyons clair, dans ce cas ce n’est pas un problème informatique, mais un problème d’utilisateur et vous devez vous discipliner que pour que cela n’arrive pas.

༺v༻༺v༻༺v༻

Le bon vieux carnet, que certaines personnes utilisent n’est pas une trop mauvaise solution, sauf qu’en règle générale, c’est de vos proches que vous souhaitez vous protéger.

En tous les cas la solution n’est pas d’utiliser le même mot de passe pour tous vos comptes.

༺v༻༺v༻༺v༻

Vous devez utiliser un gestionnaire de mot de passe parfois appelé un porte clé électronique.

༺v༻༺v༻༺v༻
  • Utiliser un logiciel propriétaire pour sauvegarder des données aussi importantes ne me semble pas pertinent.

  • Utiliser une solution de sauvegarde en ligne – solution Google, Windows, iCloud(Mac)… – encore moins.

Je vous conseille d’utiliser un logiciel libre, qui faut choisir en fonction des plateformes que vous utilisez.

Une liste assez complète des produits existant avec leurs licences est disponible sur Wikipedia en anglais.

Je vous propose deux produits que j'utilise, ma préférence allant nettement à Password Safe – C’est deux produits étant disponible sur les principaux systèmes.

Linux Android Windows MacOs iOS
Password Safe Natif 🆓 Natif 🆓 Natif 🆓 Porté 💰 Natif ⁇
KeePass Natif 🆓 Porté 🆓 Natif 🆓 Porté 💰/🆓 Porté ⁇

Linux

L’installation sous linux

Password Safe

sudo apt update && sudo apt install passwordsafe

KeePass

Le résultat du portage de KeePass sous Linux correspond à 3 applications ayant sensiblement les mêmes fonctionnalités mais des affichages différents.

Les packages correspondant sont keepass2, keepassx et keepassxc. J’ai un peu de difficulté pour vous conseiller l’un de ces programmes n’étant pas fan de cette application.

Android

Les applications sont disponibles sur le magasin Google (playstore), mais certaines sont également disponible sur f-droid. Compte tenu de l'aspect confidentiel de ce type d'application, il est fortement conseillé de n'utiliser que des applications provenant de F-Droid.

Windows

Les sites proposent un lien vers le programme pour Windows, sans doute disponible de manière payante sur le magasin Windows.

Mac

Les applications sont disponibles sur le magasin Apple. Cependant, la plupart des applications sont payantes. J’ai trouvé un clone de KeePass gratuit sur iTruc et une autre sur GitHub.

🤡 _Et oui, grâce à Apple tu peux prendre un logiciel gratuit dont le source est disponible sur le net, tu l’adaptes pour un iTruc et tu le mets en vente à 15 €. Et non ! J’ai regardé, ce n’est généralement pas l’auteur du produit original qui bénéfice de cet argent, c’est Apple et celui qui à fait le portage. J’adore ce monde ! _

iOS

J’ai pas regardé, mais je ne prends pas de risque en disant que les commentaires pour Mac s’appliquent.

ᦿ

l’astuce de vi pour forcer l’écriture

vi est un éditeur de texte en mode texte plein disponible sur Linux et fonctionnement dans un terminal. Il permet en particulier d’éditer des documents textes à distance.

Fonctionnement

vi fonctionne dans 3 modes différents, le mode commande, le mode insertion et le mode sélection.

  • Le mode insertion correspond au mode dans lequel on tape le texte à saisir.
  • Le mode commande permet de se déplacer, de faire des recherches et éventuellement remplacements, de supprimer du texte et de passer dans les autres modes.
  • Le mode sélection permet de sélectionner du texte librement, ligne par ligne ou sous forme de zone rectangulaire, et de le placer dans le presse-papiers (« couper » et « copier »).

vi fait la différence entre minuscules et majuscules. D’autre part, on peut donner un facteur de répétition à quasiment toutes les commandes en tapant ce nombre avant la commande (ex. 20k remonte de 20 lignes): il faut donc faire attention à ce qu’on fait dès qu’on s’approche du pavé numérique !

Rappel des principales commandes

Commande Description
0 (zéro) Aller en début de ligne
$ Aller en fin de ligne
k Ligne précédente
j Ligne suivante
h Caractère précédent
l Caractère suivant
b Mot précédent
w Mot suivant
Ctrl-B Page précédente
Ctrl-F Page suivante
nG Aller à la ligne n. Exemple : 1G va sur la première ligne
G Aller à la dernière ligne
x Supprime le caractère sous le curseur
dd Supprime la ligne courante et la copie dans le presse-papiers
nd Idem avec n lignes
J Fusionne la ligne courante et la suivante
yy Copie la ligne courante dans le presse-papiers
ny Idem avec n lignes
P Colle le presse-papiers avant la position courante
p Colle le presse-papiers après la position courante
v Commence une sélection en mode caractères
V Commence une sélection en mode lignes
Ctrl-V Commence une sélection en mode « rectangulaire »
d Supprime la sélection et la copie dans le presse-papiers
y Copie la sélection dans le presse-papiers
c Supprime la sélection et passe en mode insertion
i Passe en mode insertion avant la position courante
a Passe en mode insertion après la position courante
o Passe en mode insertion sur une nouvelle ligne sous la ligne courante
Esc Quitte le mode insertion
u Annule la dernière commande
r Remplace le caractère sous le curseur par le prochain caractère tapé
~ Convertis le caractère sous le curseur en majuscule si c’est une minuscule et vice-versa
/texte Recherche en avant du texte indiqué
?texte Recherche en arrière du texte indiqué
n Recherche l’occurrence suivante
N Recherche l’occurrence précédente
:%s/chercher/remplacer Recherche avec remplacement dans tout le fichier
:w Sauvegarde le fichier courant
:wfichier Écrit le document dans le fichier indiqué
:rfichier Inclut le fichier indiqué à partir de la position courante
:q! Quitter en annulant les modifications
ZZ (ou :wq) Quitter en enregistrant les modifications

Éditer un fichier nécessitant les droits root.

Le plus simple est évidement d’utiliser la commande sudo depuis votre shell (bash).

sudo vi /etc/fstab

Sauvegarder d’un fichier nécessitant les droits root après coût.

Cependant il arrive que l’on ne réalise qu’après la modification (lors de la sauvegarde) que le fichier est protégé.

Mais votre travail n’est pas perdu, depuis l’éditeur en mode commande (en utilisant la touche ESC/ECHAP) vous pouvez utiliser le groupe d’instruction suivant :

:w !sudo tee %

:w permet d’écrire le contenu de l’éditeur vers un fichier (sans aucune option il s’agit du fichier courant, le cas d’usage standard).

La commande w permet également d’écrire vers un nouveau fichier (c’est dans ce cas d’usage). La commande :w file.txt permet de sauvegarder le contenu de l’éditeur dans le fichier file.txt.

L’astuce ici consiste à substituer le nom de fichier la commande sudo (pour élever les privilèges) suivit de la commande tee et le % de choisir comme destination de la commande tee le nom du fichier d’origine.

ᦿ


1 ⋘ 98 / Navigation / 100 ⋙ 108

Les anciens billets sont également disponibles dans les archives.

ℹ 2006 - 2021 | 🏠 Retour à l'accueil du domaine | 🏡 Retour à l'accueil du blog