cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu
Ce billet a été édité le : 2020-03-21
« Il nous faudra demain tirer les leçons du moment que nous traversons. »

Macron, président de la République, allocution du jeudi 12 mars 2020


Tatiana VentÎse : vidéo du 17 mars 2020, premier jour du « confinement »(~13 minutes)

Cette vidĂ©o est sortie, le lendemain du discours de Macron et avant les rĂ©vĂ©lations scandaleuses d’AgnĂšs Buzyn, ancienne ministre de la santĂ©.

CONFINEMENT TOTAL MAIS PAS TROP (mais quand mĂȘme un peu parce que bon)

Macron n’a pas eu le courage ou n’a pas souhaitĂ© parler de « confinement » et de fait confinement il n’y a pas. C’est finalement un message trĂšs obscur qui a Ă©tĂ© fait, et cela dĂ©montre l’irresponsabilitĂ© de ce prĂ©sident.

Ce confinement indispensable ressemble plus Ă  une opportunitĂ© pour ces traĂźtres que sont nos dĂ©putĂ©s et le gouvernement pour sortir de la crise sociale qui Ă©tĂ© nĂ©e plus d’un an avant.

Le « confinement », de fait, n’existe pas, puisque toutes les grosses entreprises continues de tourner comme si de rien Ă©tait ou presque



J’suis pas content TV : vidĂ©o du 18 mars 2020 (~ 30 minutes)

CORONAVIRUS, MENSONGES & TRAHISONS (J’suis pas content ! #Hors-SĂ©rie)

La déclaration d'Angnes Buzyn est la preuve de la trahison du gouvernement.

Attention, une erreur dans la vidĂ©o (ou un changement cap du gouvernement, puisque rien n’est vraiment claire dans la communication) on ne peut pas montrer l’attestation depuis son tĂ©lĂ©phone. L’attestation doit ĂȘtre imprimĂ©e ou recopiĂ©e Ă  la main.


François Ruffin : vidéo du 20 mars 2020 (~1 heure)

« AllÎ Ruffin ! », #3 : Pablo Servigne !

Une vidéo en deux parties :

  • La premiĂšre partie montre l’état d’esprit de nos dirigeants qui n’ont aucune considĂ©ration quant Ă  la vie (humaine et Ă  la vie en gĂ©nĂ©ral) fasse Ă  l’économie,
  • La seconde partie avec Pablo Servigne autour de l’effondrement en cours et de l’arrivĂ©e de l’autoritarisme.

Ce que montre cette vidĂ©o, c’est que cette Ă©pidĂ©mie touchera trĂšs certainement plus les travailleurs les plus dĂ©favorisĂ©s.
Il n’y a de fait aucune protection pour ces travailleurs et leur famille, puisqu’ils ne sont pas concernĂ©s par ce confinement.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a indiquĂ© sur France Inter ce jeudi 19 mars 2020 au matin qu’il proposait d’étudier le cas particulier de la rĂ©ouverture des librairies au lieu d’étudier la fermeture d’Amazon.

Cette mesure de confinement n’a pas vraiment de sens si une grande partie de la population continue Ă  travailler. Si c’est comprĂ©hensible pour la chaĂźne mĂ©dicale et d’assistance, pour la chaĂźne liĂ©e aux produits de premiĂšre nĂ©cessitĂ©. Mais pourquoi les ouvriers d’Amazon, de Dunlop, de Valeo doivent-ils prendre des risques pour leur vie et celle de leur famille ?


En savoir +

  • Le confinement ne nous soude pas, il nous divise encore plus
    – Ce billet montre :
    • qu’en France le dĂ©pistage est rĂ©servĂ© Ă  certaines classes sociales,
    • une grande inĂ©galitĂ© face au confinement : les nombreuses personnes qui sont allĂ©es dans leur maison secondaire, participant Ă  la dissĂ©mination du virus mais Ă©galement le fait que la plupart des ouvriers sont encore au travail (bien qu’ils n’aient pas un travail indispensable Ă  la suivie de la population, mais certes indispensable Ă  l’enrichissement des actionnaires)

኿


â„č 2006 - 2020 | 🕾 Retour Ă  l'accueil du domaine | 🏡 Retour Ă  l'accueil du blog