cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu
févr.
11
2019
Le piratage logiciel ! Pourquoi prendre des risques pour rien ?
Le piratage logiciel a-t-il un sens ?
Reprise d’un article que j’ai écris il y a plus de 10 ans, à l’état d’ébauche.

Le piratage logiciel est à l’origine plus une forme de jeux qu’une réelle envie de nuire. C’était souvent l’œuvre d’adolescents qui trouvaient dans l’activité de détourner des protections une certaine valorisation. Aujourd’hui, la plupart des personnes qui font du piratage logiciel, le font par ignorance, voir par simplicité, cependant d’autre le font avec certaines convictions que je souhaiterais commenter ici.

Les raisons souvent invoquées pour justifier ou condamner le piratage :

  • Le piratage nuit Ă  la crĂ©ation. Les distributeurs appliquent alors des prix plus Ă©levĂ©s pour amortir le manque a gagnĂ© – C’est hĂ©las totalement faux, et ce pour plusieurs raisons :

    • Je n’ai jamais vu un logiciel dont le prix baissait sous prĂ©texte qu'il se vendait bien – c'est gĂ©nĂ©ralement le contraire. Cet argument très souvent employĂ© contre le piratage est sans doute le plus hypocrite.

    • Par ailleurs, en matière de logiciel, c’est le partage de la connaissance et la mise en place de standard libre qui est producteur d’innovation et non pas le dĂ©veloppement en autarcie et ce quelle que soit la puissance Ă©conomique de l’entreprise – il y a d’ailleurs ces dernières annĂ©es un gros virage des grandes sociĂ©tĂ©s de l’informatique qui après l’avoir combattu se mette Ă  soutenir les logiciels Open Source.

    • Aujourd’hui, il n’y a aucun logiciel qui n’utilise pas des idĂ©es et des compĂ©tences issus du monde libre. J’irais mĂŞme plus loin, il y a de plus en plus de code issue de l’Open Source dans les logiciels. Ă€ mon sens cela limite considĂ©rablement la lĂ©gitimitĂ© de certaines licences.

  • Le piratage va Ă  l’encontre de la loi et est puni de lourdes peines – C'est vrai, et ces peines sont de plus en plus sans commune mesure avec l’acte. On ne cherche plus Ă  dĂ©dommager les Ă©diteurs – qui ne sont plus nĂ©cessairement les crĂ©ateurs, pour faire des exemples.

  • Le piratage est risquĂ© d’un point de vue sĂ©curitĂ© pour votre ordinateur – Oui et plutĂ´t non, car hĂ©las l’installation de certain produit commerciaux lĂ©galement acquis peut parfois ĂŞtre tout aussi destructeur pour votre système et aujourd’hui avec des logiciels de plus en plus connectĂ©s (sans nĂ©cessitĂ© technique) les logiciels commerciaux sont de vĂ©ritables espions de votre vie privĂ© ou professionnelle.

  • Le piratage est un pied de nez aux monopoles de l’informatique – En fait, non ! Car les logiciels utilisĂ©s de manière illicite le sont rarement par nĂ©cessitĂ©. Donc si on avait le moyen d’empĂŞcher dĂ©finitivement tout piratage l’effet sur les bĂ©nĂ©fices des Ă©diteurs de logiciel serait probablement marginal. Cependant cela donnerait surtout plus de valeur aux logiciels de monde libre et pousserait plus de personnes Ă  utiliser des solutions alternatives. Hors une fois que l’on a pris des habitudes avec un logiciel, on prĂ©fère souvent ce logiciel ! Ce qui rebute le plus souvent les entreprises comme les particuliers Ă  passer vers des logiciels gratuits c’est le manque de connaissance de ces produits.

Et enfin pour aller à l’encontre des idées reçues ou de la propagande des éditeurs, voici de bonnes raisons d’utiliser des logiciels libres :
* Il existe des logiciels libres d’aussi meilleurs qualité que leurs logiciels payants équivalent.
* Les logiciels libres ne vous espionnent pas.

Attention, cependant, un logiciel gratuit, ne veut pas dire un logiciel libre, il n’est pas nécessairement Open Source et il se peut qu’il y ait des restrictions d’usage.

Et non, il n’est pas toujours vrais que quand c’est gratuit, c’est vous le produit.

ᦿ


ℹ 2006 - 2020 | 🕸 Retour à l'accueil du domaine | 🏡 Retour à l'accueil du blog