cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu

Au hasard d’une mise Ă  jour de Linux Mint, j’ai dĂ©couvert l’existence de la commande xxd.

A quoi sert commande xxd ?

Elle permet de faire un hexdump d’un fichier ou de reconstituer un fichier Ă  partir d’un hexdump. De maniĂšre plus gĂ©nĂ©rale, elle convertit un flux en reprĂ©sentation hexadĂ©cimale et inversement.

C’est quoi un hexdump

LittĂ©ralement c’est le fait de dĂ©verser un fichier sous la forme hexadĂ©cimale.

Voici un exemple xxd FICHIER :

00000000: 4a42 414b 450a 3d3d 3d3d 3d0a 0a2a 2a4a  JBAKE.=====..**J
00000010: 4261 6b65 2a2a 2069 7320 6120 4a61 7661  Bake** is a Java
00000020: 2062 6173 6564 2c20 6f70 656e 2073 6f75   based, open sou
00000030: 7263 652c 2073 7461 7469 6320 7369 7465  rce, static site
00000040: 2f62 6c6f 6720 6765 6e65 7261 746f 7220  /blog generator
00000050: 666f 7220 6465 7665 6c6f 7065 7273 2026  for developers &
00000060: 2064 6573 6967 6e65 7273 0a0a 0a54 6f20   designers...To
00000070: 6275 696c 6420 7468 6520 626c 6f67 2066  build the blog f
00000080: 726f 6d20 736f 7572 6365 2060 6a62 616b  rom source `jbak
00000090: 6560 2069 7320 7265 7175 6972 6564 2e20  e` is required.
000000a0: 5369 6e63 6520 606a 6261 6b65 6020 6973  Since `jbake` is

Et concrÚtement, ça sert à quoi ?

xxd crĂ©e un fichier (ou un flux sur la sortie standard) contenant la reprĂ©sentation hexadĂ©cimale d’un fichier binaire ou de l’entrĂ©e standard.

xxd permet également de convertir un fichier de codes hexadécimaux en un fichier binaire.

Comme uuencode et uudecode il permet la transmission de donnĂ©es binaires dans une reprĂ©sentation ASCII compatible avec le courrier Ă©lectronique, mais a l’avantage de dĂ©coder la sortie standard.

L’aspect le plus intĂ©ressant de la commande xxd est qu’elle peut ĂȘtre utilisĂ©e pour appliquer des rustines (patch) Ă  des fichiers binaires. En gros cela permet de « bidouiller » des fichiers binaires.

Elle permet de générer trÚs simplement le code C équivalent au fichier donné.

Une vraie commande de geek

Une commande vraiment étrange dans ces comportements, il est nécessaire de bien lire le manuel


D’abord une mise en garde, la gestion des erreurs est trĂšs incomplĂšte. Donc ce n’est sans doute pas une bonne idĂ©e que de l’utiliser dans une chaĂźne de traitement, tout du moins, sans prendre de prĂ©caution.

Pour la lecture des paramĂštres, un analyseur simplifiĂ© (lasy) est utilisĂ©. Il ne vĂ©rifie pas au-delĂ  de la premiĂšre lettre de l’option, Ă  moins que cette derniĂšre ne requiert un paramĂštre. L’espace entre l’option et son paramĂštre est optionnel.

Les paramĂštres des options peuvent ĂȘtre spĂ©cifiĂ©s en notation dĂ©cimale, hexadĂ©cimale ou octale. Ainsi -c8, -c 8, -c 010 et -cols 8 sont tous Ă©quivalents.

Manuel

SYNOPSIS

xxd -h[elp]
xxd [options] [fichier_entree [fichier_sortie]]
xxd -r[evert] [options] [fichier_entree [fichier_sortie]]

OPTIONS

  • Si aucun fichier_entree n’est spĂ©cifiĂ©, l’entrĂ©e standard est utilisĂ©e.
  • Si fichier_entree correspond au caractĂšre ’-’ l’entrĂ©e standard est utilisĂ©e comme source des donnĂ©es.
  • Si aucun fichier_sortie n’est spĂ©cifiĂ© (ou qu’un caractĂšre ’-’ est donnĂ© Ă  sa place), le rĂ©sultat est envoyĂ© sur la sortie standard.

-a | -autoskip

Active la fonctionnalitĂ© « autoskip » : le caractĂšre ’*’ remplace les lignes d’octets nuls. DĂ©sactivĂ©e par dĂ©faut.


-b | -bits

Convertis en binaires plutĂŽt qu’en hexadĂ©cimal. Cette option Ă©crit les octets comme une sĂ©quence de « 1 » et de « 0 » au lieu d’une conversion en hexadĂ©cimal traditionnel. Chaque ligne est prĂ©cĂ©dĂ©e par un numĂ©ro de ligne en hexadĂ©cimal et suivie de la reprĂ©sentation ASCII (ou EBCDIC) correspondante. Les options -r, -p, -i ne fonctionnent pas dans ce mode.


-c cols | -cols cols

Place octets par ligne. 16 par défaut (-i : 12, -ps : 30, -b : 6). Maximum 256.


-E | -EBCDIC

Passe le codage des caractÚres de la colonne de droite de ASCII à EBCDIC. Cela ne change pas la représentation hexadécimale. Cette option est sans effet quand elle est utilisée avec -r, -p or -i.


-g octets | -groupsize octets

Regroupe les octets (deux chiffres hexadĂ©cimaux ou huit chiffres binaires) par groupe de sĂ©parĂ©s par des espaces blancs. SpĂ©cifiez -g 0 pour supprimer le regroupement. vaut 2 par dĂ©faut dans le mode normal et 1 en reprĂ©sentation binaire. Le regroupement ne s’applique pas aux styles Postscript et Include.


-h | -help

Affiche un rĂ©sumĂ© des commandes disponibles et quitte. Aucune conversion n’est effectuĂ©e.


-i | -include

Produit une sortie dans le style #include (fichier C Ă  inclure). La dĂ©finition complĂšte d’un tableau statique est Ă©crite et est nommĂ©e d’aprĂšs le fichier d’origine, Ă  moins que xxd lise depuis l’entrĂ©e standard.


-l long | -len long

ArrĂȘte aprĂšs l’écriture de octets.


-p | -ps | -postscript | -plain

Produit une conversion continue dans le style Postscript (postscript continuous hexdumd style). Également connu sous le nom de « conversion brute » (plain hexdump style).


-r | -revert

Opération inverse : convertit un fichier hexadécimal en un fichier binaire (ou applique une rustine à un fichier binaire).

Si l’écriture n’a pas lieu sur la sortie standard, xxd Ă©crit dans le fichier qu’il produit sans le tronquer. Utilisez la combinaison -r -p pour lire de l’hexadĂ©cimal brut sans information sur le numĂ©ro des lignes et sans format de colonnes particulier. Des espaces blancs et coupures de lignes supplĂ©mentaires sont autorisĂ©s Ă  n’importe quel endroit.


-seek décalage

UtilisĂ© aprĂšs l’option -r inverse la conversion en ajoutant <dĂ©calage> aux positions dans le fichier donnĂ©es dans le code hexadĂ©cimal.


-s [+][-]décalage

DĂ©bute au <dĂ©calage> absolu ou relatif dans fichier_entree. + indique que le dĂ©calage est relatif Ă  la position courante dans l’entrĂ©e standard (sans effet si la lecture n’a pas lieu sur l’entrĂ©e standard). - indique un dĂ©calage en caractĂšres depuis la fin de l’entrĂ©e (utilisĂ© avec +, dĂ©signe la position avant la position actuelle de l’entrĂ©e standard). Sans l’option -s, xxd dĂ©marre Ă  la position courante du fichier.


-u

Utilise des chiffres hexadécimaux majuscules. La casse par défaut est minuscule.


-v | -version

Affiche la version de xxd.


MISE EN GARDE

xxd -r effectue des opĂ©rations internes un peu obscures lors de l’évaluation des informations sur les numĂ©ros de lignes. Si le fichier de sortie est adressable, alors les numĂ©ros de lignes au dĂ©but de chaque ligne d’hexadĂ©cimal peuvent ĂȘtre dĂ©sordonnĂ©es, des lignes peuvent manquer ou se chevaucher. Dans ces cas, xxd utilisera lseek(2) pour dĂ©terminer la prochaine position. Si le fichier n’est pas adressable, seuls les vides sont autorisĂ©s, et ils seront comblĂ©s par des octets nuls.

xxd -r ne gĂ©nĂšre aucune erreur lors de l’analyse. Le problĂšme sont passĂ©s silencieusement.

Lors de l’édition de la reprĂ©sentation hexadĂ©cimale, veuillez noter que xxd -r ignore tout ce qui se trouve sur la ligne aprĂšs avoir lu suffisamment de donnĂ©es hexadĂ©cimales (voir l’option -c). Cela signifie Ă©galement que les modifications dans la colonne ASCII (ou EBCDIC) sont toujours ignorĂ©es. La conversion inverse de donnĂ©es hexadĂ©cimales brutes (postscript) avec xxd -r -p ne dĂ©pend pas d’un nombre correct de colonnes. Dans ce cas, tout ce qui ressemble Ă  une paire de chiffres hexadĂ©cimaux est interprĂ©tĂ©.

Remarquez la différence entre

xxd -i fichier

et

xxd -i < fichier

xxd -s +seek peut diffĂ©rer de xxd -s seek, car lseek(2) est utilisĂ© pour « revenir en arriĂšre ». Le ’+’ fait une diffĂ©rence quand la source des donnĂ©es est l’entrĂ©e standard et si la position dans le fichier de l’entrĂ©e standard n’est pas au dĂ©but du fichier lorsque xxd est dĂ©marrĂ© et qu’il reçoit ses donnĂ©es. L’exemple suivant peut vous aider Ă  comprendre (ou bien vous perdre davantage encore !)


Remettre l’entrĂ©e standard au dĂ©part avant de lire ; nĂ©cessaire car ’cat’ a dĂ©jĂ  lu jusqu’à la fin de l’entrĂ©e standard.

sh -c cat > donnees_binaires; xxd -s 0 > donnees_hexa < fichier

Convertir Ă  partir de la position 0x480 (= 1024 + 128) du fichier. Le symbole ’+’ signifie « relativement Ă  la position actuelle », ainsi 128 est ajoutĂ© aux 1024 octets comptabilisĂ©s pour dd.

sh -c dd of=donnees_binaires bs=1k count=1; xxd -s +128 > donnees_hexa < fichier

Convertir de fichier depuis la position 0x100 (= 1024 — 768) du fichier.

sh -c dd of=donnees_binaires bs=1k count=1; xxd -s +-768 > donnees_hexa < fichier

Toutefois, cette situation est peu frĂ©quente et l’utilisation de ’+’ est rarement requise. L’auteur prĂ©fĂšre surveiller les effets de xxd avec strace(1) ou truss(1) quand -s est employĂ©.

EXEMPLES

Afficher la totalité du fichier sauf les trois premiÚres lignes (0x30 octets en hexadécimal).

xxd -s 0x30 fichier

Afficher les trois derniÚres lignes (0x30 octets en hexadécimal) du fichier

xxd -s -0x30 fichier

Afficher 120 octets convertis en continu, avec 20 octets par ligne.

xxd -l 120 -ps -c 20 xxd.1
2e54482058584420312022616ffb742031393936
22202250616765206465206d616e75656c20706f
757220787864220a2e5c220a2e5c222032317374
204d617920313939360a2e5c22204d616e207061
676520617574686f723a0a2e5c2220202020546f
6e79204e7567656e74203c746f6e79407363746e
204e7567656e74203c746f6e79407363746e7567
2e54482058584420312022417567757374203139

Convertir les 120 premiers octets de cette page de manuel avec 12 octets par ligne.

xxd -l 120 -c 12 xxd.1
0000000: 2e54 4820 5858 4420 3120 2241  .TH XXD 1 "A
000000c: 7567 7573 7420 3139 3936 2220  ugust 1996"
0000018: 224d 616e 7561 6c20 7061 6765  "Manual page
0000024: 2066 6f72 2078 7864 220a 2e5c   for xxd"..\
0000030: 220a 2e5c 2220 3231 7374 204d  "..\" 21st M
000003c: 6179 2031 3939 360a 2e5c 2220  ay 1996..\"
0000048: 4d61 6e20 7061 6765 2061 7574  Man page aut
0000054: 686f 723a 0a2e 5c22 2020 2020  hor:..\"
0000060: 546f 6e79 204e 7567 656e 7420  Tony Nugent
000006c: 3c74 6f6e 7940 7363 746e 7567  <tony@sctnug

Afficher la date écrite au début du fichier xxd.1.

xxd -s 0x38 -l 13 -c 13 xxd.1
0000036: 3231 7374 204d 6179 2031 3939 36  21st May 1996

Copier fichier_entree vers fichier_sortie en ajoutant 100 octets de valeur 0x00 avant.

xxd fichier_entree | xxd -r -s 100 > fichier_sortie

Patcher la date dans le fichier xxd.1

echo "0000037: 3574 68" | xxd -r - xxd.1
xxd -s 0x36 -l 13 -c 13 xxd.1
0000036: 3235 7468 204d 6179 2031 3939 36  25th May 1996

CrĂ©er un fichier de 65 537 octets tous nuls (0x00), sauf le dernier qui vaut ’A’ (0x41 en hexadĂ©cimal).

echo 010000: 41 | xxd -r > fichier

Convertir le fichier de l’exemple prĂ©cĂ©dent avec la fonctionnalitĂ© « autoskip ».

xxd -a -c 12 fichier
0000000: 0000 0000 0000 0000 0000 0000  ............
*
000fffc: 0000 0000 40                   ....A

CrĂ©er un fichier d’un octet, contenant seulement le caractĂšre 'A'. Les nombres aprĂšs -r -s s’ajoutent aux numĂ©ros de lignes trouvĂ©es dans le fichier ; les octets initiaux sont supprimĂ©s.

echo 010000: 41 | xxd -r -s -0x10000 > fichier

Utiliser xxd comme filtre dans un Ă©diteur tel que vim(1) pour convertir une zone comprise entre les marques ’a’ et ’z’.

:a,z!xxd

Utiliser xxd comme filtre dans un Ă©diteur tel que vim(1) pour rĂ©cupĂ©rer une conversion binaire comprise entre les marques ’a’ et ’z’.

:a,z!xxd -r

Utiliser xxd comme filtre dans un éditeur tel que vim(1) pour récupérer une ligne convertie. Placez le curseur sur la ligne et tapez :

!!xxd -r

Lire des caractÚres depuis une connexion série :

xxd -c1 < /dev/term/b &
stty < /dev/term/b -echo -opost -isig -icanon min 1
echo -n foo > /dev/term/b

VALEURS DE RETOUR

Les erreurs suivantes sont rapportées :

Valeur Description
0 Aucune erreur ne s’est produit.
-1 Opération non supportée ( xxd -r -i reste impossible).
1 Erreur lors de l’analyse des options.
2 ProblĂšme avec le fichier d’entrĂ©e.
3 ProblĂšme avec le fichier de sortie.
4 La position spĂ©cifiĂ©e n’est pas atteignable.
5 La position spĂ©cifiĂ©e n’est pas atteignable.

AVERTISSEMENTS

L’étrangetĂ© de cet outil reflĂšte celle du cerveau de ses crĂ©ateurs. Utilisez cet outil Ă  vos risques et pĂ©rils. Dupliquez vos fichiers. Surveillez l’outil. Devenez un gourou.

Références

኿


Un excellant vidĂ©o de la chaĂźne Les idĂ©es froides sur Le cycle des Ă©toiles. Un complĂ©ment Ă  la vidĂ©o d’Alain Bernard sur le thĂšme La Terre est-elle immobile ?.

Date de publication: 22 mars 2020

Description

Dans cette cinquiĂšme vidĂ©o de la sĂ©rie consacrĂ©e Ă  l’astronomie, on Ă©tudie le cycle des Ă©toiles telles qu’elles peuvent ĂȘtre observĂ©es de la Terre.

኿


L’ingĂ©nieur et spĂ©cialiste du climat Jean-Marc Jancovici rĂ©pond Ă  des questions d’internaute autour de l’inĂ©luctable fin de l’ñge d’or Ă©nergĂ©tique et le lien avec le corona virus.

Vidéo du 19 mars 2020 : De la performance à la résilience

Les sujets abordés sont nombreux, on notera en particulier :

  • Que se passe-t-il aprĂšs cette pĂ©riode de pandĂ©mie ? Pourquoi rien ne va changer Ă  court terme

  • Le lien avec les prix du pĂ©trole,
  • Le covid-19 est-il une opportunitĂ© pour changer le logiciel des dirigeants et comment ?
  • La fin de la dĂ©localisation ?
  • RentabilitĂ© versus RĂ©silience,
  • Risque du corona virus sur le parc nuclĂ©aire français.

኿


Navigation / 2 ⋙ 55

Les anciens billets sont Ă©galement disponibles dans les archives.

â„č 2006 - 2020 | 🕾 Retour Ă  l'accueil du domaine | 🏡 Retour Ă  l'accueil du blog