cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu

La chaîne Heu?reka nous explique la notion de « Quantitative Easing » souvent utilisé par les économistes, mais rarement expliquée.

Au passage cela permet de comprendre la notion de bulle financière sous l’aspect monétaire.

Pour clarifier un peu le discours, il me semble nécessaire de préciser quelques éléments :

C’est quoi les avantages et les inconvénients de l’inflation ?

L’inflation c’est l’augmentation des prix.

Oui, mais encore ?

Pour simplifier et comprendre le mécanisme, si tous les pris augmentent cela doit impliquer que les salaires doivent avoir une évolution similaire (éventuellement avant ou juste après). Sinon, il n’y a plus de consommateur et du coup l’économie s’arrête. Dans ces conditions, et en terme économique uniquement, sur le consommateur l’inflation a assez peu d’effet. Et ce fait s’inscrit en faux avec ce que les médias s’efforcent à nous mettre dans la tête.

L’effet de l’inflation est surtout néfaste pour le Capital : l’épargnant bien sur, les biens immobiliers et sur la spéculation (boursière et immobilière).

Si on regarde les sommes en jeux, les effets sur le particulier reste quantité négligeable. Considérant qu’un loueur, même s’il n’a pas une structure d’entreprise n’est déjà plus dans la catégorie du particulier – d’ailleurs en France les prêts immobiliers étant, par la loi nécessairement basé sur des taux d’intérêts fixes, cela n’a pas vraiment d’impact néfaste pour des loueurs ou les simples propriétaires, bien au contraire.

L’augmentation des prix est en fait un chiffon que les professionnels de la politique et les médias agitent plus qu’un réel problème.

L’inflation est avant tout un problème pour la spéculation : la principale cause d’augmentation des inégalitées.


ℹ 2006 - 2020 | 🕸 Retour à l'accueil du domaine | 🏡 Retour à l'accueil du blog