cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu

Le mois d’août 2019 a été marqué par la 2ᵈᵉ plus grosse anomalie des relevés de la NASA remontant à 1880. Cela conclut la période juin-juillet-août la plus chaude de l’histoire instrumentale, devant 2016.

Les modèles des climatologues mettent en avant que l’élévation de température lié au dérèglement climatique doit se produire en priorité dans les périodes hivernales et la nuit (une augmentation des températures d’abord dans les périodes les plus froides).

Une élévation des températures notables lors des étés de l’Hémisphère Nord, laisse présager que l’on est sur les scénarios les plus pessimistes.

Sur la base des mesures actuelles 2019 sera en seconde position des années les plus chaudes.

Le mois d’août 2019 nous projette dans un scénario catastrophe, puisqu’il se situe à +1,15 °C au-dessus de la période préindustrielle. On peut remercier les professionnels de la politique de s’inquiéter de rester en dessous des 2 °C pour la fin du siècle, mais de tel objectifs sont vains et il est plus urgent que jamais de mettre fin à une société ne visant que la croissance.

Rappelons que lors de la COP21 de Paris en 2015, un accord a été obtenu pour contenir le réchauffement sous les 2 °C, voire 1,5 °C si possible et que depuis aucun pays n’a tenu ses engagements, pire tous émettent de plus en plus de gaz à effet de serre…

En savoir +

ᦿ


ℹ 2006 - 2020 | 🕸 Retour à l'accueil du domaine | 🏡 Retour à l'accueil du blog