cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu
Ce billet a été édité le : 2020-09-06

VirtualBoxest un logiciel qui permet d’avoir sur votre ordinateur d’autre ordinateurs. On appelle cela des machines virtuelles – souvent abrégé par VM pour Virtual Machine.

Vous pouvez alors utiliser plusieurs systèmes d’exploitation en même temps. Par exemple, dans votre Linux, vous pourriez exécuter d’autres distributions Linux, des Windows ou même des 🍏…

Ça sert à quoi ?

  • Tester des logiciels que vous ne connaissez pas sans risquer de polluer votre ordinateur,
  • Tester un système d’exploitation,
  • Utiliser un logiciel dans un environnement Ă©tanche,
  • Utilisez un logiciel qui n’est pas disponible sur votre système.

Que faut-il comme ordinateur pour avoir plusieurs ordinateurs ?

VirtualBox nécessite une machine 64 bits et suffisamment de mémoire pour pouvoir en donner aux machines virtuelles. Pour donner une idée, 8 Go sur votre ordinateur semble un minimum ; mais au final c’est une question de répartition de mémoire entre ce que vous laissez pour votre système hôte et ce que vous attribuer aux différentes machines virtuelles.

Installation

Vous devez créer un fichier /etc/apt/sources.list.d/virtualbox.list contenant la configuration du dépôt VirtualBox.

La documentation de VirtualBox précise que le format doit être :

deb https://download.virtualbox.org/virtualbox/debian <mydist> contrib

Vérifier la liste différents dépôts.

Pour Mint 20 vous aurez besoin d’une configuration supplémentaire, voici comment la créer (vous aurez besoin des droits d’accès administrateurs):

cat <<EOF | sudo tee /etc/apt/sources.list.d/virtualbox.list
### LinuxMint 20 (there is no i386 support) ###
deb [arch=amd64] http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian focal contrib

EOF

Afin de vérifier l’intégrité des paquets qui seront téléchargés, votre système doit connaître la clé publique d’Oracle, voici comment procéder :

mkdir -p ~/install/virtualbox &&
cd ~/install/virtualbox/ &&
wget -q http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian/oracle_vbox_2016.asc

Assurez-vous ensuite que la clé est valide à l’aide de :

gpg --with-fingerprint ./oracle_vbox_2016.asc
cd -

Le site d’Oracle indique que le résultat doit être :

B9F8 D658 297A F3EF C18D  5CDF A2F6 83C5 2980 AECF
Oracle Corporation (VirtualBox archive signing key) <info@virtualbox.org>

Si la clé est conforme, vous pouvez alors l’ajouté aux clés de confiance de votre système (local thrust store):

sudo apt-key add ~/install/virtualbox/oracle_vbox_2016.asc

Assurez-vous qu’aucune précédente version de VirtualBox n’est en fonctionnement sur votre système, en général les versions précédentes seront désinstallées par la procédure d’installation de VirtualBox 6.1 – si ce n’est pas le cas, voyez la section Mise à jour.

L’installation se fait alors à l’aide des commandes suivantes :

sudo apt update && sudo apt install -y virtualbox-6.1

Mise Ă  jour

Si vous avez déjà configuré le dépôt Oracle pour une version précédente, désinstaller ces versions, puis installer directement VirtualBox 6.1.

Depuis la version 5.2 :

sudo apt purge -y virtualbox-5.2 &&
sudo apt autoremove -y &&
sudo apt update &&
sudo apt install -y virtualbox-6.1

Depuis la version 6.0 :

sudo apt purge -y virtualbox-6.0 &&
sudo apt autoremove -y &&
sudo apt update &&
sudo apt install -y virtualbox-6.1

Configuration

Configuration des droits d’accès

Vous devez ajouter votre utilisateur, ainsi que tous les utilisateurs amenés a utilisé VirtualBox au groupe vboxusers.

Pour ajouter l’utilisateur courant :

sudo adduser "${USER}" vboxusers

Pour ajouter d’autres utilisateurs, utiliser la syntaxe suivante :

sudo adduser nathan vboxusers
sudo adduser pierre vboxusers
...

Voilà, vous n’avez plus qu’à démarrer VirtualBox et vous créer une nouvelle machine virtuelle. Si vous aviez des machines virtuelles créées avec une version de VirtualBox plus ancienne pas de soucis, elles vous attendent.

L’installation de VirtualBox diffère des autres applications, en effet à chaque changement de version majeur de l’application le paquet change de nom.

L’idée est probablement d’aider les administrateurs à migrer maîtriser les migrations de cette application.

La conséquence est qu’un simple mise à jour de votre système, vous fera avoir la dernière version du paquet (ce qui est déjà bien) mais pas nécessaire la version la plus ressente de l’application.

Références

ᦿ


ℹ 2006 - 2020 | 🕸 Retour à l'accueil du domaine | 🏡 Retour à l'accueil du blog