cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu

Le mĂ©dia « Les crises » publie une synthĂšse intitulĂ©e Des chercheurs amĂ©ricains prĂ©cisent les dĂ©gĂąts causĂ©s par les Ă©crans sur le cerveau des enfants basĂ© sur une enquĂȘte d’EnvoyĂ© spĂ©cial : « Smartphone : sommes-nous tous accros ? » diffusĂ©e le 10 septembre 2020.


L’article citĂ© Ă©tant dĂ©jĂ  une synthĂšse, voici les points qu’il faut retenir.

Les smartphones sont apparus, il y a 13 ans et il est donc assez normal que les premiers résultats ne tombent que maintenant.

Les diffĂ©rentes Ă©tudes sont plutĂŽt alarmantes, et d’ailleurs discrĂštement (trop discrĂštement) les grosses entreprises du numĂ©rique ont commencĂ©es Ă  proposer des outils pour limiter l’addiction. Sur Android est apparu derniĂšrement la possibilitĂ© de configurer le « Bien-ĂȘtre numĂ©rique et contrĂŽle parental ».

Les points à retenir :
  • Les premiĂšres Ă©tudes tentent montrer qu’une consommation numĂ©rique excessive peut modifier la structure du cerveau, et ce notamment chez les plus jeunes.
  • Le comportement des enfants utilisateurs d’écrans et leurs facultĂ©s cognitives pourraient aussi ĂȘtre affectĂ©s.
  • L’étude se pause la question d’un vieillissement accĂ©lĂ©rĂ© du cortex. Le cortex, c’est cette zone cĂ©rĂ©brale qui rĂ©git le langage, la mĂ©moire ou encore la conscience.
  • Le cerveau ne permet pas de se limiter avant ~21 ans,
  • Certaine applications sur smartphone sont conçues pour gĂ©nĂ©rer de l’addiction.
  • Cette vaste Ă©tude doit se poursuivre jusqu’en 2027, ce ne sont que des rĂ©sultats intermĂ©diaires, mais suffisamment prĂ©occupant pour que les chercheurs dĂ©cident de communiquer

  • Nombre de personnes travaillant dans le numĂ©rique, on prit depuis longtemps des mesures pour protĂ©ger leurs enfants en limitant l’accĂšs Ă  ces outils de maniĂšre drastique.
Conclusions :
  • Ne pas modĂ©rer l’accĂšs au numĂ©rique de vos enfants c'est mettre en danger de leur avenir.

En parallÚle de ce phénomÚne en vient un autre, celui du temps de sommeil toujours plus court.

Adieu sommeil – #DATAGUEULE 41

  • 6 heures et 31 minutes, c’est la durĂ©e moyenne de sommeil quotidien pour un adulte amĂ©ricain en 2013,
  • La gĂ©nĂ©ration prĂ©cĂ©dente, elle, dormait 8 heures par nuit,
  • Au dĂ©but du 20ᔉ siĂšcle, le sommeil quotidien aux États-Unis Ă©tait de 10 heures.
  • En France, entre 1986 et 2010, le sommeil a diminuĂ© de 18 minutes. Chez les 15-17 ans, ce chiffre grimpe Ă  50 minutes.

Cet Ă©pisode de #DATAGUEULE date de 2015 et s’appuie sur des Ă©tudes de 2013.

Le sommeil est-il devenu une maladie ?


Grace Ă  la technologie, nous nous croyons et nous sentons beaucoup plus intelligents que nos ancĂȘtres, j’ai peur que la vĂ©ritĂ© soit trĂšs Ă©loignĂ©e de cela.

኿


â„č 2006 - 2020 | 🕾 Retour Ă  l'accueil du domaine | 🏡 Retour Ă  l'accueil du blog