cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu
  • Le 4 janvier dernier est tombĂ© le « jugement » concernant l’extradition vers les US de Julian Assange. La « justice » britannique Ă  annoncer son refus de l’extradition du crĂ©ateur de WikiLeaks vers les États-Unis, qui feront, trĂšs certainement, appel de cette dĂ©cision.

  • Le 6 janvier, une demande de libĂ©ration sous caution de Julian Assange a Ă©tĂ© refusĂ©e. Ce refus, est particuliĂšrement cocasse, puisque Julian Assange n’est juridiquement parlant accusĂ© de rien en Angleterre.

Julian Assange

Une bonne nouvelle ?

Pour le prisonnier politique, le fait de ne pas ĂȘtre extradĂ© vers le pays qui tente depuis plusieurs annĂ©es de le faire taire en manipulant les mĂ©dias est une bonne nouvelle. Il y serait trĂšs probablement mort dans le systĂšme judiciaire US.

Poursuivi pour espionnage par la justice amĂ©ricaine, la juge britannique Vanessa Baraitser a refusĂ©, son extradition vers les États-Unis, invoquant le risque de suicide de l’Australien de 49 ans.

Dire la vérité est devenu un crime

Ce faisant, la justice anglaise a validĂ© le droit aux Ă©tats-unis de juger toute personne Ă  travers le monde. MĂȘme si cette personne n’est pas amĂ©ricaine et n’a rien fait sur le sol amĂ©ricain.

La justice anglaise Ă  tout simplement validĂ© que toute informations qui met en cause un dirigent ou une agence Ă©tats-unienne peut ĂȘtre extradĂ© et jugĂ© par les USA.

L’Australien, soutenu par nombre d’organisations de dĂ©fense de la libertĂ© de la presse, risque aux États-Unis 175 ans de prison pour avoir diffusĂ©, Ă  partir de 2010, plus de 700 000 documents classifiĂ©s sur les activitĂ©s militaires et diplomatiques amĂ©ricaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Tuer le messager

Aujourd’hui, les mĂ©dias ne se mouillent pas trop pour Julian Assange. Les « journalistes » prĂ©fĂ©rant continuer Ă  propager la propagande Ă©tats-unienne concernant les soi-disant mĂ©faits de WikiLeaks et de son crĂ©ateur


Le Mexique a offert l’asile politique Ă  Julian Assange en ce dĂ©but d’annĂ©e. À la mĂȘme pĂ©riode, le « pays de droit de l’homme » Ă  quand Ă  lui dĂ©cidĂ© de remettre en place le fichage de ces citoyens


Liens

኿


â„č 2006 - 2021 | 🕾 Retour Ă  l'accueil du domaine | 🏡 Retour Ă  l'accueil du blog