cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu

Deux vidĂ©os de la chaĂźne Les idĂ©es froides sur un sujet que je m’étonne toujours de ne pas ĂȘtre plus souvent dĂ©veloppĂ©, la problĂ©matique du coĂ»t Ă©nergĂ©tique de la blockchain.

J’ai Ă©tĂ© Ă©tonnĂ© dĂšs le dĂ©but oĂč la notion de blockchain Ă  commencer Ă  intĂ©ressĂ© les geeks des entreprises que personne ne vienne mettre sur la table le coup catastrophique Ă©nergĂ©tiquement parlant (et financiĂšrement au final) de cette solution.

TrĂšs sincĂšrement j’espĂšre que les trĂšs nombreux projets utilisant la blockchain ou envisageant l’utiliser se planteront rapidement. Sinon, il faudra envisager de dĂ©ployer des rĂ©acteurs nuclĂ©aires Ă  cĂŽtĂ© de tous les « data-centers » du monde.

La blockchain fait partie des technologies prĂ©sentĂ©es comme Ă©tant la solution de demain et qui me semble aller Ă  contre sens des objectifs de rĂ©duction des Ă©missions de CO₂ et des nĂ©cessaires rĂ©ductions de la consommation Ă©nergĂ©tique.

ඏ

Le gouvernement français sort en avril 2021 un rapport sur l’analyse des verrous au dĂ©veloppement de la blockchain en France.

Parmi les 18 verrous identifiés, il y en a un qui est consacré à la consommation énergétique du bitcoin.

De maniĂšre trĂšs surprenante, ce point de la consommation Ă©nergĂ©tique semble complĂštement minimisé  alors que la consommation et en rĂ©alitĂ© Ă©norme !

Le nom « crypto-monnaie » est impropre. La blockchain du bitcoin n’est pas protĂ©gĂ©e par de la cryptographie mais par un bouclier d’énergie.

Dans cette vidĂ©o je fais une maquette d’un systĂšme de bitcoin sur Excel pour expliquer vraiment le fonctionnement du bitcoin. Et je n’ai pas besoin de fonction cryptographique.

La sĂ©curitĂ© d’une blockchain doit ĂȘtre mesurĂ©e en Joules car c’est bien l’énergie dĂ©pensĂ©e pour la calculer qui constitue un obstacle pour les fraudeurs.

Le vrai nom du bitcoin doit ĂȘtre « energo-monnaie ».

Compléments :

  • Wikipedia : Cryptographie (Version avril 2021) : « Une fonction de hachage est une fonction qui convertit un grand ensemble en un plus petit ensemble, l’empreinte. Il est impossible de la dĂ©chiffrer pour revenir Ă  l’ensemble d’origine, ce n’est donc pas une technique de chiffrement. »

Autre références

኿
සී


â„č 2006 - 2021 | 🕾 Retour Ă  l'accueil du domaine | 🏡 Retour Ă  l'accueil du blog