cClaude.rocks ☕ Le blog

[Nouvelles technologies, sciences et coups de gueule…]

Menu

Bullseye

La version Debian 11, surnommĂ©e « Bullseye » et le successeur de « Buster ». Depuis peu, le systĂšme d’exploitation Raspberry Pi (RPi) est disponible avec cette version.

L’adaptation pour Raspberry Pi OS a pris un peu plus de temps que prĂ©vu et si, cĂŽtĂ© Debian, « Bullseye » n’apporte pas une grosse quantitĂ© de changements visuels pour l’utilisateur, c’est un peu diffĂ©rent du cĂŽtĂ© des framboises


Attention si, Ă  premiĂšre vue, « Bullseye » n’apporte pas de grosses nouveautĂ©s (mĂȘme pour Debian), c’est 72 % des applications qui ont Ă©tĂ© mise Ă  jours. De quoi rendre fou un administrateur systĂšme


Si, si, je confirme, c’est un tremblement de terre en fait, surtout lorsqu’on se prend en parallùle une mise à jour de la box qui passe en full IPv6
 😭


ඏ

Bullseye et Raspberry Pi OS

La plupart des évolutions sont liées à des correctifs, mais on voit, notamment, apparaßtre la prise en charge des imprimantes directement depuis le bureau.

Cela est dĂ» Ă  la prise en charge de GTK+ version 3. GTK+ est une couche logicielle qui fournit des composants d’interface utilisateur graphique (« widgets ») qui aident Ă  rendre les pĂ©riphĂ©riques RPi plus facilement accessible en tant qu’ordinateurs de bureau.

Avec le passage Ă  GTK+3, RPi OS dispose d’un nouveau gestionnaire de fenĂȘtres appelĂ© « mutter », qui remplace le gestionnaire de fenĂȘtres « openbox » des versions prĂ©cĂ©dentes. « Mutter » dessine la barre de titre et le cadre de la fenĂȘtre autour de chaque fenĂȘtre d’applications et donne au bureau une apparence plus moderne, mais prĂ©sente certains inconvĂ©nients en particulier le fait d’ĂȘtre plus gourmand en RAM, ce qui le rend difficilement utilisable sur une machine avec moins de 2 Go de RAM. En consĂ©quence, sur les Raspberry Pis avec moins de 2 Go, c’est l’ancien gestionnaire de fenĂȘtres « openbox » qui sera utilisĂ©

L’utilisation de GTK+3 permet Ă  RPi OS des se rapprocher des autres environnements bureau de Linux dĂ©rivĂ©s du systĂšme X Window, comme Linux Mint.

Rappelons que l’environnement X-Windows est progressivement mis à jour avec des systùmes comme Wayland sur des systùmes comme Ubuntu.

Si l’interface graphique de Raspberry Pi OS se modernise, elle reste encore en retard.


ඏ

Evolutions du bureau

Un gestionnaire de notifications a Ă©tĂ© ajoutĂ© Ă  la barre des tĂąches, les notifications les plus rĂ©centes s’affichent en haut puis disparaissent aprĂšs un dĂ©lai paramĂ©trable (15 secondes par exemple) ; mais vous pouvez Ă©galement faire en sorte que les notifications persistent jusqu’à ce qu’elles soient acquittĂ©es (clique souris), voir mĂȘme les dĂ©sactiver complĂštement.

Il existe Ă©galement un nouveau plugin de mise Ă  jour, pour l’utilisateur disposant des droits administrateurs cela supprime le besoin d’utiliser la commande apt dans une fenĂȘtre de terminal.

RPi OS est permet un usage « plus graphique » en ce qui concerne les mises à jour des bibliothÚques, qui sont affichées dans une boßte de dialogue visuelle.

Le pilote Linux KMS (« kernel mode setting ») est désormais le pilote vidéo standard, et il existe un nouveau pilote pour accéder aux modules de caméra. Pour celaune API Linux open source standard appelée libcamera est disponible.


ඏ

Pour finir:

La migration n’est pas conseillĂ©e. Une rĂ©installation complĂšte est prĂ©conisĂ©e.


ඏ

Références

኿


â„č 2006 - 2021 | 🏠 Retour Ă  l'accueil du domaine | 🏡 Retour Ă  l'accueil du blog