cClaude.rocks ☕ Le blog

[Nouvelles technologies, sciences et coups de gueule…]

Menu

Cette vidĂ©o Ă  de grande chance de vous concerner, il parle des « Bullshit jobs » une notion dĂ©veloppĂ©e par l’anthropologue David Graeber dans un livre de 2018.

David Graeber postule l’existence d’emplois dĂ©nuĂ©s de sens et analyse leur prĂ©judice sociĂ©tal. Son analyse l’amĂšnera Ă  affirmer que plus de la moitiĂ© du travail sociĂ©tal est inutile, et constatera que ce type d’emplois est psychologiquement destructeur particuliĂšrement lorsque l’éthique du travail qui lui est associĂ©, implique que le rĂ©sultat du travail soit liĂ© Ă  la valeur personnelle de l’employĂ©.

La vidéo de Blast est un échange (1 h 15) entre Nicolas Kayser Bril autour de ce sujet et de son livre « Imposture à temps complet ».


Les emplois qui ne servent à rien


pour la mission que c’est fixĂ© l’organisme employeur.

David Graeber qui par du principe que toute personne qui considĂšre qu’elle Ă  un boulot qui ne sert Ă  rien Ă  un « Bullshit job » Nicolas Kayser Bril va plus loin : il s’intĂ©resse d’abord au cadre de la mission que c’est fixĂ© l’organisation et regarde ensuite si le travail d’une personne donnĂ©e Ă  un sens vis-Ă -vis de cette mission.

Il constate finalement que nombre de personnes n’ont pas conscience qu’ils n’ont pas de valeur ajoutĂ©e dans le cas de la mission globale de l’organisation.

Nicolas Kayser Bril pense donc qu’il est plus pertinent de dĂ©finir le « Bullshit job » comme Ă©tant liĂ©e Ă  une tache qui n’apporte rien Ă  l’organisation, pour accomplir la mission de l’organisation, plutĂŽt que de parler de sens du travail.

L’interview s’attarde sur les anglicismes comme les « calls », le « blended learning » et autre « business plan » qui rendent les messages obscurs et d’avoir des concepts flous, rĂ©servĂ©s Ă  ceux qui « comprennent ». On comprend qu’ici que la notion de comprĂ©hension est trĂšs relative.

L’interview ne parle pas des sigles (« AESH », « CAA », « CAE », « CGEF », « DAAC », 
, « Zup ») qui jouent exactement le mĂȘme rĂŽle. D’ailleurs pour garantir l’hĂ©gĂ©monie des « spĂ©cialistes » de ce langage, l’administration les change rĂ©guliĂšrement.


Imposture Ă  temps complet

Comment les bullshits jobs détruisent nos sociétés

Zoom ArriĂšre par Denis Robert

Entretien avec Nicolas Kayser Bril

Être payĂ© Ă  ne rien faire est le rĂȘve de tous les paresseux, mais derriĂšre le hamac ou l’apparente facilitĂ©e Ă  ne rien faire, se cachent aussi un cauchemar et une Ă©conomie parfaitement absurde. Qui serait assez dingue pour payer un salariĂ© pour un boulot ne servant strictement Ă  rien ? Qui ? À lire le dernier livre de Nicolas Kayser Bril « Imposture Ă  temps complet » (Ă©ditions du Faubourg), ils sont de plus en plus nombreux et contaminant ces employeurs de Bullshit jobs et leur armada de glandeurs en tout genre chargĂ© de consultation bidon ou de certification inutile, palabrant des heures dans des rĂ©unions sans fondement, impliquĂ©s dans des gestions de portefeuilles ne rapportant pas un centime, auteurs de reporting chronophage


Et pourtant le bullshit job ne s’est jamais aussi bien portĂ© depuis une dizaine d’annĂ©es qui ont vu un peu partout en Europe l’avĂšnement des politiques nĂ©olibĂ©rales. Et le phĂ©nomĂšne serait en expansion galopante sous la prĂ©sidence d’Emmanuel Macron. 115 minutes d’un entretien dense et Ă©bouriffant qui laisse pantois. Attention les champions des bullshit jobs sont tous diplĂŽmĂ©s voire sur-diplĂŽmĂ©s. TrĂšs peu de pauvres ou de smicards dans ce monde-lĂ , mais beaucoup d’usurpateurs, d’imposteurs et de manipulateurs


Si vous voulez comprendre pourquoi les bullshit jobs sont des catalyseurs d’un État devenu mafieux et comment ils envahissent le monde, il faut suivre cet entretien jusqu’à son terme et sans bailler. Puis fermer dĂ©finitivement tous les ouvrages tentant de faire croire que l’économie serait une science rationnelle.

L’image n’est pas indispensable, vous pouvez vous contenter de l’écouter


Si vous souhaitez savoir pourquoi les « Bullshit jobs » envahissent le monde, il vous faudra lire le livre de Nicolas Kayser Bril_ : « Comment les bullshits jobs dĂ©truisent nos sociĂ©tĂ©s », l’interview Ă©ludant cette partie.

Il ne s’agit pas de [faire quelque chose], mais il s’agit de mettre en scĂšne une volontĂ© [de faire] de certains [dĂ©cideurs]


Les « Bullshit jobs » sont les premiers catalyseurs de l’état mafia



ඏ

Liens

኿


â„č 2006 - 2022 | 🏠 Accueil du domaine | 🏡 Accueil du blog