cClaude.rocks ☕ Le blog

L'informatique et les nouvelles technologies

Menu

Le format RAW :

  • Qu’est-ce que c’est ?
  • Comment le lire ?
  • Comment le dĂ©velopper ?

Qu’est-ce que c’est le format RAW :

Les appareils photo numériques de type réflexe permettent d’avoir de images brutes, qu’on appelle plus couramment images RAW. A notez que certains c’est aussi le cas pour d’autre modèles, voir même sur les téléphones récents.

Il existe différent type de format brute, c’est pourquoi les désigne sous le terme fichiers RAW. Et donc non, ce ne sont pas des fchiers se terminant pas par « .RAW ». L’extension du fichier change selon la marque, par exemple :

  • .CR2 pour Canon
  • .NEF pour Nikon
  • .RW2 pour Panasonic Lumix
  • .ARW pour Sony
  • .RAF pour Fujifilm
  • .PEF chez Pentax
  • .DNG pour d’autres marques

Cette liste n’est pas exhaustive.

Que se passe-t-il exactement lorsque vous appuyez sur le déclencheur de votre appareil ?

Votre capteur perçoit la lumière, et enregistre toutes les informations brutes qu’il capte. Selon le mode que vous avez sélectionné (RAW, JPEG, ou RAW + JPEG), votre appareil va respectivement :

  • Enregistrer toutes ces informations brutes dans un fichier : le fichier RAW
  • Appliquer Ă  ces informations un traitement en termes de balance des blancs, de contraste, de saturation, d’amĂ©lioration de la nettetĂ©, de rĂ©duction du bruit, et enregistrer le rĂ©sultat dans un fichier image JPEG. Ce traitement est plus ou moins dĂ©fini par vous selon vos rĂ©glages, mais il subsiste toujours des paramètres que vous ne contrĂ´lez pas, propres Ă  l’appareil utilisĂ©.
  • Faire les deux

Le JPEG implique donc que certains choix de traitement sont faits par l’appareil, et que vous ne pourrez plus les modifier après coup.

Le RAW n’est pas une image au sens où certains paramètres ne sont pas fixés, comme sa luminosité, ses tonalités de couleurs, son contraste, etc.

Une image qui a des caractéristiques différentes, même si elle représente exactement la même chose avec le même cadrage, n’est pas la même image.

C’est dans ce sens que le format RAW n’est pas une image. C’est à vous de les interpréter lors du post-traitement. Il faut dire au logiciel de développement numérique ce qu’on souhaite appliquer comme paramètres (luminosité, contraste, couleurs…) à ces informations brutes pour qu’il en fasse enfin une image qu’on va exporter ensuite (au format JPEG, PNG, etc.).

Cette étape se fait à l’aide d’un logiciel de développement qui transformera un fichier d’informations brutes en une image en tenant compte de vos choix.

Comment le lire le format RAW

Vous ne pouvez pas envoyer directement un RAW à un laboratoire photo pour qu’il vous les tire sur papier. En effet comment le labo saurait-il quels paramètres appliquer à ce fichier RAW ?

Les logiciels de développement numérique affichent une interprétation du RAW (parmi une infinité d’interprétations possibles), et adaptera l’affichage en temps réel en fonction de vos réglages. Et c’est seulement quand vous cliquez sur enregistrer qu’il les exportera le traitement dans un fichier image par exemple : un fichier JPEG.

Comment le développer le format RAW

Sous Linux il existe plusieurs solutions:

  • UFRaw
  • RawTherapee
  • DarkTable très souvent mis en avant, que personnellement je trouve trop compliquĂ© Ă  utiliser.

Références

ᦿ


ℹ 2006 - 2020 | 🕸 Retour à l'accueil du domaine | 🏡 Retour à l'accueil du blog